PDF

Cet article a été traduit automatiquement pour des raisons de commodité.

Qui suis-je, vous vous demandez ? Je m’appelle Imke et en tant que Consultant/Gestionnaire de projet, je fais partie de l’équipe Cleverclip depuis presque un mois – enchanté de vous rencontrer !

Comment ai-je fini avec Cleverclip ? Sur de nombreux détours. Après des études dans mon pays d’origine, la Belgique, j’ai travaillé pour plusieurs sociétés de conseil réputées, pour une petite entreprise familiale et une start-up technologique – et ce dans la moitié de l’Europe : en Belgique, en République tchèque, en France et en Allemagne. En fin de compte, c’est l’amour – et le travail – qui m’ont amené en Suisse.

Après 34 jours, 3 heures et 12 minutes, la question se pose : En quoi Cleverclip est-il différent ?

Extrême flexibilité

Auparavant, je travaillais principalement au bureau. Depuis que j’ai rejoint Cleverclip, je fais mon travail à la maison, je vérifie mes e-mails dans le tramway, je passe des appels Skype au café et je parle aux clients au téléphone avec mes parents en Belgique. Je travaille plus quand un projet est dans une phase difficile et moins quand il est plus calme. Cette flexibilité me permet d’être là pour nos clients quand ils ont besoin de moi et de recharger régulièrement mes batteries pour être prêt pour le prochain défi.

Créativité transfrontalière

Ayant vécu dans plusieurs pays, j’ai eu l’opportunité de travailler dans des environnements très internationaux. Mais aucun n’était aussi varié que chez Cleverclip : au bureau de Berne, nous sommes actuellement un cocktail suisse-autrichien-allemand-allemand-norvégien-zimbabwéen-belge. En dehors du bureau, les choses deviennent encore plus internationales : l’Allemagne, le Costa Rica, la Malaisie et la Russie accueillent d’autres membres de l’équipe Cleverclip. La diversité des cultures et des milieux conduit à des idées nouvelles et créatives, à de nouvelles approches et à la diversité. De plus, l’équipe internationale et ses différents fuseaux horaires font de Cleverclip une entreprise 24 heures sur 24.

Autogestion

Jusqu’à mes débuts chez Cleverclip, j’avais toujours un patron. Ici, je suis fondamentalement “sans chef”. On pourrait penser que c’est le chaos total : personne ne sait quoi faire, chacun fait ce qu’il veut et la productivité atteint son point le plus bas. D’après mon expérience, c’est le contraire qui est vrai. Chez Cleverclip, nous avons tous une grande responsabilité dans notre domaine de travail. Je suis le patron de mon propre rôle. Pas le chaos, mais une équipe pleine de leaders. Je suis le moteur de mes projets. Je me sens personnellement responsable d’eux et n’ai pas besoin d’un patron pour me motiver ou me discipliner.

Être orienté vers le client : Dites “non” et “non”.

Dans toutes les entreprises pour lesquelles j’ai travaillé, le client était bien sûr la priorité absolue. Pas de clients, pas d’affaires. Mais chez Cleverclip, c’est un peu différent de ce à quoi je suis habitué. Jusqu’à présent, j’ai pensé qu’il serait facile d’accéder à la vidéo d’explication : Ecrire les souhaits du client, produire la vidéo et la présenter. Mais il s’est avéré beaucoup plus complexe : chez Cleverclip, le client est consulté à chaque étape du processus de production. Ses commentaires sur le traitement, le scénarimage et les cadres de style sont essentiels pour obtenir un bon résultat.

J’avais aussi l’habitude d’être un homme à oui. Parce que le client a toujours raison. Mais chez Cleverclip, j’ai appris qu’être orienté client signifie parfois dire “non”. Je dois rester sur la balle : Le résultat final doit s’adresser en premier lieu au groupe cible. Le fait qu’il plaise aussi à l’œil du client ou qu’il me plaise personnellement n’est qu’un avantage secondaire.

Ma conclusion ?

Il semble que Cleverclip ait le courage de faire les choses un peu différemment. Non seulement moi-même, mais aussi l’organisation et ses clients récoltent les fruits de cette approche. J’ai hâte de découvrir ce que les prochains jours, heures et minutes nous réservent !

Si vous voulez en savoir plus sur notre façon de travailler et ce que nous faisons, abonnez-vous à notre newsletter !

 


Don't forget to share
Something and something else, right ? (FSP)

Tablet Version Starts Here

Something and something else, right ?

Tablet Version Ends Here

Related Content

Mobile Version Starts Here

Untitled-1.jpg
Something and something else, right ?

Mobile Version ends Here